BIENVENUE - WELCOME


Voici ma page mes amis(es).
L'endroit où j'exprime mes pensées, mes aspirations, mon être.
Lorsque vous passez chez moi comme ça, simplement, je me réjouie.
Vous savez, telle une chevelure d'enfant que l'on coiffe de son premier ruban, vous décorez ma vie.
Vous lui offrez ce reflet, cette brillance, cette lumière, cette beauté; et ce que vous retrouvez ici en fait... n'est autre qu'une petite partie de vous-même.
Alors, soyez les Bienvenus chez vous.

lundi 6 décembre 2010

La spiritualité quantique


L'Univers est composé de plusieurs niveaux d'énergie. Le monde qui nous est familier ne constitue qu'une infime partie d'un ensemble beaucoup plus vaste. L'évolution de la physique nous révèle que nous n'en voyons qu'un aspect et que, sous-jacents aux apparences surfacielles existent d'autres niveaux d'énergie formés par des champs. Ceux-ci sont invisibles physiquement et nous commettons l'erreur de considérer seulement comme réel et substantiel tout ce qui est optiquement observable. La nouvelle physique des champs enseigne que «seul les champs sont substantiels mais en même temps, ils sont invisibles».
Le sens de la vue est l'instrument idéal pour nous révéler les formes, les couleurs, les surfaces, les volumes, les distances mais il est incapable de nous révéler la nature intérieure, le potentiel d'énergie, la capacité d'action de la conscience, les caractères négatifs ou positifs des champs, le contenu des informations qu'ils véhiculent.
Les êtres humains possèdent à l'état latent des possibilités d'épanouissement de sensorialités subtiles. Celles-ci nous donnent la capacité d'éprouver la substantialité des champs et leurs différentes qualités. Il n'est pas question d'accorder un mépris quelconque à l'égard des sensorialités physiques familières. Celles-ci sont complémentaires et peuvent s'exercer simultanément du fait qu'elles se situent à des densité ou à des dimensions différentes. La sensorialité psychique ou spirituelle est plus précise, globale et vivante que les sensorialités qui nous sont communes. Il existe une faculté tactile psychique qui nous permet d'éprouver la substantialité des champs, de la même façon que le toucher physique nous permet d'éprouver la solidité des objets.
Or l'ampleur de ce grand renversement résultant de la physique quantique, de «L'ordre impliqué», embrasse quelque chose de hautement subtil et intangible. Ce qui est solide et tangible est abstrait comme un sous-ensemble qui n'est que relativement indépendant et stable.
«C'est un renversement complet de la procédure habituelle; au lieu de dériver le subtil comme une forme abstraite du tangible, nous dérivons le tangible comme une forme abstraite du subtil».
Robert Linssen